rédactrice SEO

Comment Devenir Rédacteur Web SEO en 2024 (Avec ou Sans Diplôme) ?

Partage cet article !

Rédacteur SEO est l’un des métiers en vogue depuis quelques années car le besoin grandit autant que la nécessité de créer du contenu pour bien se référencer sur Google. Avec l’avènement de ChatGPT et des autres outils d’intelligence artificielle, beaucoup ont cru que le métier de rédacteur web allait disparaître, mais ce jour n’est (vraiment) pas arrivé. Au contraire, il est plus que jamais indispensable de se démarquer par un contenu hautement qualitatif, créatif et original. Choses que seul un humain peut faire (pour l’instant). J’ai moi-même été rédactrice SEO pendant de longues années, c’est pourquoi je livre aujourd’hui mon guide complet pour devenir rédacteur web SEO à votre tour, et surtout comment en vivre !

C’est quoi rédacteur web SEO au juste ?

Un rédacteur web est une personne chargée de rédiger du contenu pour le web, en majorité des articles de blog ou des landing pages. Le rédacteur SEO a la particularité de savoir comment optimiser ses contenus pour le référencement naturel (sur Google) et ainsi propulser ses écrits à la première position.

Bien sûr, n’oublions pas que le contenu n’est pas le seul critère pour qu’une page se classe bien sur Google ! Il y a aussi les critères techniques et de popularité (netlinking). Mais ce n’est pas le sujet de cet article !

Ce qui nous intéresse ici c’est le rédacteur SEO (ou la rédactrice SEO, bien sûr). Ce dernier peut être salarié au sein d’une entreprise (beaucoup de stages portent sur la rédaction web par exemple), ou être à son compte (freelance). Dans les deux cas, il rédige du contenu selon un planning éditorial établi par le Content Manager (ou l’expert SEO).

Ce planning éditorial va simplement lister les contenus à rédiger sur le site web (généralement le blog) et leur date prévue de publication (afin d’assurer un rythme régulier de publication). Le rédacteur SEO reçoit le brief pour chacune de ces pages, rédige le contenu correspondant et le transmet à son interlocuteur. Une fois l’article finalisé, il est publié sur la plateforme de l’entreprise ! Voilà, pas plus compliqué que ça !

Parmi les métiers du SEO, celui de rédacteur est essentiel car il permet de produire du contenu de qualité qui plaira aux moteurs de recherche. Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’apparition de ChatGPT a fait exploser la demande de rédacteurs. En effet, beaucoup d’entreprises se méfient du contenu généré par IA (à juste titre) car il est souvent synonyme de fake news, plagiat et syntaxe désastreuse (quand il est mal utilisé). Or comme beaucoup de rédacteurs ont décidé d’utiliser ChatGPT pour faire le travail à leur place, la demande en rédacteurs qualifiés a monté en flèche !

Qualités requises

  • Bonne maîtrise de la langue française
  • Orthographe irréprochable
  • Adaptabilité
  • Capacité à rechercher les informations par soi-même
  • Créativité
  • Capacité à synthétiser l’information
  • Attrait pour le travail en solitaire

Ce qui n’est pas obligatoire

  • Une belle plume (style d’écriture)
  • Un diplôme littéraire ou équivalent
  • Une grande culture générale
  • Une expertise sur beaucoup de sujets

Missions au quotidien

  • Lecture de briefs1 de rédaction
  • Respect de la charte éditoriale de l’entreprise
  • Recherche d’informations fiables
  • Analyse et regroupement de données sur un sujet
  • Rédaction d’articles de blog, d’e-mails, de pages commerciales, de livres blancs, etc.
  • Intégration d’articles sur le site web de l’entreprise (facultatif)
  • Insérer des monétisations (CTA2) dans les contenus (facultatif)
  • Faire de la prospection client (si freelance)
  • Corriger un contenu suite aux retours du Content Manager

Attention à ne pas confondre le rédacteur web avec le copywriter (ou concepteur-rédacteur) ! Même s’ils ont le même code ROME (E1104), le copywriter a des compétences avancées en argumentaire et persuasion. On fait appel à lui pour rédiger des pages de vente, des e-mails ou encore des pages produit car il excelle à trouver les bons mots pour convaincre les internautes d’acheter. En revanche, le copywriter n’applique que très rarement les principes de la rédaction SEO.

Comment devenir un rédacteur web SEO ?

Le métier de rédacteur SEO est devenu assez commun aujourd’hui, il a en quelque sorte remplacé celui de journaliste puisque de nombreux médias font aujourd’hui appel à des rédacteurs web pour la production de leurs articles (hors reportages).

Il existe des formations professionnelles et scolaires pour devenir rédacteur web, néanmoins ce n’est pas du tout nécessaire. Vous pouvez tout à fait envisager une reconversion dans la rédaction SEO même si vous n’avez aucun diplôme qui s’y rapproche de près ou de loin !

Généralement, les personnes avec un attrait littéraire sont les plus à même de devenir rédacteur web, mais ce n’est pas systématique. De même, il n’est pas nécessaire d’avoir de solides compétences en informatique ou en web !

Quelles formations pour devenir rédacteur SEO ?

Par la voie scolaire, il existe plusieurs cursus qui vous aideront à obtenir les connaissances nécessaires pour devenir rédacteur web :

  • BTS : Communication, Journalisme.
  • Licences : Information Communication.
  • Licences professionnelles : Communication, Référenceur et Rédacteur Web, Journalisme.
  • Bachelor Journalisme.
  • Master : Communication, Journalisme.

Grâce à ces cursus, vous obtiendrez un diplôme reconnu et surtout de bonnes connaissances sur l’univers du web et de la rédaction.

Attention toutefois, selon moi ces formations sont (bien souvent) insuffisantes pour devenir rédacteur web à son compte immédiatement après ! Envisagez autant que possible de faire des stages ou une alternance car c’est seulement en entreprise ou en agence que vous développerez vos compétences de rédaction. Le SEO est une histoire d’expérimentation avant tout !

Comment devenir rédacteur web sans diplôme ?

Comme je le disais plus tôt, il n’est pas du tout obligatoire d’obtenir un diplôme de rédacteur pour faire ce métier. D’ailleurs, j’ai rarement rencontré des rédacteurs SEO qui avaient ce genre de diplôme !

Si vous êtes en reconversion ou que vous ne voulez pas vous relancer dans les études, je vous recommande de suivre une formation en ligne ou de vous former par vous-même (nécessite quand même des connaissances en web).

Concernant les formations professionnelles assurées par des organismes indépendants, elles vous assurent parfois des certifications, ce qui est un plus pour votre CV.

Ces formations peuvent être sous forme de e-learning (avec des vidéos par exemple) ou de coaching. Selon le contenu de la formation, les prix oscillent entre 100€ et 2000€. Pour la financer, pensez à utiliser votre solde CPF (si vous en avez accumulé) ! La seule condition est de trouver une formation éligible CPF.

Si vous souhaitez vous former vous-même, je vous recommande de suivre les étapes suivantes :

  • Lire des articles et regarder des vidéos sur l’optimisation de contenus en SEO (comme mon guide sur la rédaction SEO)
  • Se former également au copywriting SEO pour améliorer la qualité de ses articles et les rendre irrésistibles
  • Se renseigner sur les formalités de création de micro-entreprise (et plus particulièrement en profession libérale, statut du rédacteur web)
  • Lancer son propre blog sur un sujet que l’on connaît bien pour s’exercer aux techniques de rédaction
  • Trouver des techniques de prospection efficace pour trouver des clients

Quel est le salaire d’un rédacteur web ?

En tant que salarié, un rédacteur web SEO touche entre 1500€ et 2100€ bruts par mois (source : Pôle Emploi), mais cela ira rarement au-delà. Cela s’explique par le fait que le métier de rédacteur web est moins reconnu que celui de copywriter ou journaliste.

En revanche, un rédacteur SEO en freelance peut gagner jusqu’à 4000€ bruts par mois (j’en connais personnellement). D’après l’UNASA, en 2022 les rédacteurs web gagnaient en moyenne 2177€ bruts par mois.

Cela dépend non seulement du nombre de contenus créés (nombre de clients et commandes) mais aussi du prix du mot fixé. Car, oui, un rédacteur en freelance facture (dans 95% du temps) son travail au mot (ou au feuillet3). En général, le prix du mot est fixé entre 0,06€ et 0,15€.

Bien sûr, les charges sont différentes pour un auto-entrepreneur, donc la différence entre le brut et le net est plus présente (sauf si aide de l’Etat au début de l’activité). Néanmoins, cela offre l’avantage de travailler à son rythme, en télétravail, et de choisir les sujets sur lesquels on rédige.

Définitions

  1. Brief = document transmis par le Content Manager qui contient des indications sur le contenu à rédiger, comme les mots-clés visés, les infos à faire apparaître, les sujets à aborder, etc. ↩︎
  2. CTA = Call to Action. Cela désigne les éléments d’action que l’on place sur une page afin de pousser l’internaute à faire une action, comme un achat ou une demande de contact ↩︎
  3. Feuillet = équivalent à plus ou moins 1500 caractères ↩︎

Partage cet article !


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *